Cette animation n’a eu lieu qu’une fois pour l’instant mais pourrait être reconduite tous les deux ans. Il s’agit d’un événement qui regroupe sur deux jours plusieurs mouvements.
 
 
Ainsi, les 12 et 13 juillet 2014 furent proposés dans le cadre de « cet impérieux besoin de poésie » tout d’abord un conversatoire de poésie contemporaine, samedi 12 vers 11 heures. C’est, pour cette occasion, un collectif de cinq poètes qui fut l’invité de l'Ecritoire.
 
 
 
Le même jour, en soirée et en plein air, une représentation théâtralisée du poème « Et le fleuve impassible se nourrissait du chant » fut interprétée, en collaboration avec Les amis du théâtre de Cours la Ville.
 
 
 
Le lendemain, dimanche 13 juillet, l’auditoire put savourer une lecture des « Rubayat » d’Omar Khayam, lecture entrecoupée de dégustation de vin et de loukoums pour faire écho à quelques préoccupations majeures de Khayam.
 
 
 
Consultez l'album photo de cet événement.