L’Ecritoire d’Estieugues a su, au fil des années, fédérer autour d’elle un certain nombre de poètes. Connus par le biais des Rencontres Littéraires de Cours la Ville ou à l’occasion d’autres manifestations littéraires et poétiques – notamment les Jeux Méditerranéens de Montpellier ou le Prix des Trouvères à Berck – ils sont devenus de véritables amis qui accompagnent et encouragent la démarche de notre association dont ils apprécient le caractère amical et détendu.
 
Jean-Louis Bernard est né à Biarritz et vit actuellement à Grenoble.
Parmi les poètes qui fondent son admiration, citons Saint-John Perse et René Char. Il est lauréat de nombreux prix de poésie parmi lesquels le Prix de la Fondation Yolaine et Stéphen Blanchard pour "Grimoire des effacements", le Grand Prix des Ecrivains Méditerranéens pour "Matinales pour un souffle" et  le Prix d’Estieugues 2007 pour "Au juste amont du songe". Il publie également en revues (Rétro-Viseur, 7 à Dire, Verso, Traces, Poésie sur Seine, etc.)
 
Patrick Devaux est né à Mouscron, dans le Hainaut occidental, et vit aujourd’hui à Rixensart dans le Brabant Wallon. Passionné de voyages, spécialiste de l’Asie, il cultive la discrétion et fréquente peu les milieux littéraires. Lauréat du Prix d’Estieugues 2008 pour "Ecailles de nuit", il a également obtenu le Prix de l’Edition poétique de Poésie sur Seine pour "Aire de départ". Il est aussi l’auteur de nombreux textes en prose et de nouvelles.
 
Simone Durand est dauphinoise de souche et, tararienne d’adoption, demeure à Saint-Forgeux, dans le Rhône. Engagée dans l’action humanitaire (scolarisation des filles au Niger, aide à des enfants malgaches), elle est lauréate du Prix international de la ville de Milan en 2003 et a par ailleurs publié plusieurs recueils : "De cœur, de pierre, de sable et d’eau", "Jusqu’au vertige des éphémères", "Les pantins éborgnés" ou encore "Trois fois passera" et "Yachmak ".
 
Claire Garnier-Tardieu est née à Lorient. Elle a vécu en Grande-Bretagne et en Irlande avant de se fixer en 1994 à Bourg-la-Reine où elle s’investit dans  « Les Rencontres Poétiques de Bourg-la-Reine ». Professeur à la Sorbonne Nouvelle, elle a publié dans diverses revues ainsi que chez l’Harmattan : "Femmes soleil" et "Poéphéméride ". Précisons également qu’elle a obtenu en 2014 le Prix des Trouvères pour "Mémoires de la petite ourse" et en 2015 le Prix d’Estieugues pour "L’Assemblée des pierres ".
 
Jacquy Gil réside dans son village natal de Saint-Hilaire-de-Beauvoir, dans l’Hérault, où il mène un travail d’historien et de journaliste. Poète vigneron passionné d’astronomie, il a publié une vingtaine de recueils, citons "Lumière d’étoiles", "Fulgurances", et "Labyrinthes familiers" qui lui a valu le Prix d’Estieugues 2010. Sa poésie paraît également dans diverses revues : Souffles, Décharge, le Grand Nord, etc.
 
 
Ida Jaroschek demeure dans un village de l’Hérault. Elle collabore régulièrement aux revues Souffles et La main millénaire et partage avec l’illustratrice Catherine Bergerot plusieurs ouvrages dont  "Novembre" et "L’espace d’un souffle". Notons qu’elle est lauréate du Grand Prix des Ecrivains Méditerranéens pour  "A l’abri dans les nuits" et du Grand Prix de poésie de la Ville de Béziers pour "Survivance de la neige". Elle a également obtenu le Prix d’Estieugues 2014 pour son recueil "Aborder les lointains".
 
Jean-Louis Keranguéven est d’origine bretonne et vit à Montpellier depuis de longues années. Il collabore à plusieurs revues (Encres Vives, Multiples, Décharge, etc.) et a publié de nombreux recueils parmi lesquels "De l’éloge du cri au partage du silence" et "Dans la promesse arborescente". Il est également lauréat de plusieurs prix, notamment le Prix d’Estieugues 2006 avec "Dans le ressac de l’écriture ". L’admiration qu’il voue aux maîtres chinois l’a conduit à un dépouillement rigoureux dans son travail d’écriture.
 
Jean Le Boël est né à Boulogne sur Mer, d’ascendance picarde et limousine. Poète et romancier, il a exercé de nombreux métiers avant de devenir animateur des Ecrits du Nord et directeur littéraire des éditions Henry à Montreuil sur Mer. Citons, parmi son abondante bibliographie, quelques romans et nouvelles : "Les matineux", "La saison des tempêtes" et "Concordances passées" ainsi que quelques recueils de poèmes : "Un homme", "En ville" et "Le paysage immobile".
 
Christian Perez est né à Pouzolles, dans l’Hérault et demeure à Thizy dans le Rhône où il anime un club d’échecs, il intervient à ce titre dans plusieurs écoles. Poète discret, attentif à l’intimité des êtres et des choses, il est l’auteur de "Comme un bruissement de lumière" (édition La Licorne) et de "Aux quatre coins d’un ciel" (ouvrage réalisé en collaboration avec le photographe Jacques Duroisin). Il a remporté le Prix d'Estieugues 2016 pour son recueil "Plaidoyer pour quelques moments de grâce" suivi de "La nuit de nos corps est fugitive".
 
Alain Piolot est né à Marrakech, de parents bretons. Il a passé son enfance et son adolescence en Afrique et demeure actuellement près de Lyon. Il a signé de nombreux recueils et est lauréat de plusieurs prix parmi lesquels le Grand Prix de la Ville de Béziers pour "Le chemin rouge", le Prix Etienne de La Boétie pour "Itinéraire" et le Prix d’Estieugues 2012 pour "L’oiseau d’encre". Il écrit également pour le théâtre : "Tristan-Iseut" ou "Je m’appelle Jean de La Fontaine ".
 
 
Jean-Damien Roumieu est natif de l’Ariège et réside à Rochefort du Gard, près d’Avignon. Engagé dans l’humanitaire (enfants handicapés, réfugiés du Sud-Est asiatique, enfants issus de cités défavorisées), il fut critique d’art avant de se consacrer aujourd’hui exclusivement à l’écriture. Auteur d’essais et de nombreux recueils de poèmes, il a obtenu le Grand Prix de la Ville de Béziers pour "L’or et la cendre", le Grand Prix des Ecrivains Méditerranéens pour "Ebouriffé dans le miroir " et le Prix d’Estieugues 2011 pour "Brûlure sur le jour ".
 
Charles Simond est originaire de Haute-Loire. Homme de silence et de méditation, il est aujourd’hui ardéchois durant l’été et ligérien à la mauvaise saison. Son écriture, qui oscille entre fantaisie et réflexion lucide l’incite à un partage avec d’autres auteurs et artistes : "Le jardin partagé", en collaboration avec Michel Vernay, "Eléments", avec le peintre Ramon Walewijk, "Echo", avec le peintre Bernard Bajard. Citons par ailleurs "Echardes"», "Quand enfant j’étais un autre", "Vache folle" et "Etre et avoir l’été ".